2021

À partir de mi-mai, mise en service d’une propre installation solaire de quelque 2000 m2 sur le toit de Patiswiss SA. Cela permettra de couvrir plus de 1/3 des besoins annuels d'électricité grâce à l'énergie solaire.

À la suite de l'AG ordinaire de mai, la majeure partie des membres du conseil d'administration, y compris le président, ont annoncé leur démission. Lors d'une AG extraordinaire en juillet, le conseil d'administration a de nouveau été porté à un total de quatre membres. Les nouveaux membres de cet organe sont Christoph Schmassmann, président du conseil d'administration et Tilo Hühn, membre de ce conseil.

2020

À partir du milieu de l’année, Patiswiss reprend les installations de production de Gysi AG Berne pour la fabrication de produits dragéifiés et chocolatés. Les dragées  permettent de développer massivement le domaine B2B, et l'accès au domaine B2C peut lui aussi se réaliser.

Patiswiss SA reçoit la distinction de act Cleantech Agence suisse pour l’efficacité énergétique et la protection du climat.

La mise au point d’un substitut végétal de fromage râpé à base d’amandes et de noix de cajou marque l’entrée de l’entreprise sur le marché du vegan sous la marque NEESE.

Fondation en novembre de la filiale Patiswiss GmbH à Constance, Allemagne, en vue de la distribution de nouveaux produits destinés au commerce de détail en Allemagne et dans l’UE.

2019

Début 2019, Stefan Geller devient directeur général, prenant la succession de Karl Zeller, qui partira à la retraite fin avril mais restera au conseil d’administration de Patiswiss SA.

Lors de l’AG en mai, Peter Speck démissionne de ses fonctions de membre et de président du conseil d'administration. Alexander Reinhard devient le nouveau président du conseil d'administration.

La production de produits caramélisés qui se faisait au gaz passe au fonctionnement électrique.

Les locaux du développement et du Centre Confiseur font l’objet d’une importante rénovation et modernisation.

Vers la fin de l’année, l’action Patiswiss atteint un nouveau sommet à CHF 565.

2018

Rénovation de la cantine du personnel, de la salle de réunion et des toilettes.

À la production, la ligne de remplissage est complétée par une conche EKL moderne et une installation de thermorégulation continue, ce qui permet d’augmenter nettement la capacité de production.

2017

L’action Patiswiss atteint un nouveau sommet de CHF 425.- au 25.12.2017.

Le nouvel entrepôt est mis en service après une période de construction d’environ 3 mois. Ainsi 800 emplacements supplémentaires pour les palettes sont disponibles sur une surface de stockage climatisée de quelque 1200 m2.

2016

Investissement dans une ligne de nettoyage séparée pour les matières premières et achat d’un nouveau four de séchage MIWE.

Première phase de préparation de l'enveloppe du bâtiment pour la transformation de l'entrepôt.

Nouvelle façade extérieure pour Patiswiss.

2015

La gamme s’enrichit de marmelades sélectionnées de la maison autrichienne Darbo, qui prépare des produits haut de gamme.

Rénovation de la zone d’accueil de l’entreprise et investissement en faveur d’un nouveau tapis roulant pour croquant. 

Des changements parmi les membres interviennent au sein du conseil d’administration de Patiswiss SA.

2014

Un film publicitaire est tourné à l’occasion du 11e anniversaire de la société.

Patiswiss SA reçoit la certification FSSC 22‘000.

2013

Tous les produits fabriqués par Patiswiss sont exempts d’huile de palme. 

Fusion de la SBC et de l’ASPBP pour former la BCS (Association suisse des patrons boulangers-confiseurs).

2012

Lancement de la première couverture blonde « Dulcey », créée par notre partenaire commercial Valrhona (F).

Communication interne de la conception directrice de Patiswiss SA.

Investissement dans de nouvelles installations de conditionnement et de remplissage.

2011

Réfection du bâtiment de Patiswiss présentant des signes de vétusté ; travaux de toiture (3215 m2), rénovation du chauffage au sol et pose de nouvelles fenêtres avec triple vitrage.

Les actions Patiswiss, négociées hors bourse, gagnantes à Soleure, atteignent un cours jamais égalé sur le marché OTC. Développement de la conception directrice de Patiswiss par les cadres et les collaborateurs de Patiswiss SA.

2010

Reprise de la société Food-item FI AG à Lucerne, importatrice générale de produits alimentaires danois. Investissements dans de nouvelles installations plus efficaces dans le domaine de la production de masses.

Développement de la carte stratégique et introduction du tableau de bord prospectif (balanced scorecard) comme outil de contrôle pour le suivi de la stratégie définie.

2009

Fabrication exclusive pour Coop Fine Food de la crème au gianduja à tartiner.

Désormais, Patiswiss est certifiée Fairtrade.

Introduction d’un processus visant à fixer les objectifs et d’une évaluation des prestations pour les collaborateurs de Patiswiss SA.

2008

Le logo et la présentation de Patiswiss sont remaniés et transposés à de nombreux supports publicitaires, afin de renforcer l’identité de la firme et des produits.

Première publication du magazine « Friandises », destiné à la clientèle, et lancement du mélange de base pour macarons, un produit de premier ordre.

Mise en place d’un système de contrôle interne (SCI).

2007

M. Karl Zeller, nouveau directeur général, prend les rênes de Patiswiss et fait souffler une brise de changement sur l’entreprise en lui apportant une nouvelle structure d’organisation et en adoptant la philosophie TQM (Total Quality Management).

Introduction d’un système de management des idées (SMI), formation des collaborateurs en vue de devenir des modérateurs CQ (cercles de qualité) et élaboration d’une analyse SWOT qui servira de base à la détermination ultérieure de la stratégie.

2005

Mise en service du nouveau système informatique « Casymir ».

 

2004

Vente du secteur d’activité commerce de marchandises à Pistor AG, Rothenburg.

Emménagement dans les nouveaux locaux de production et bureaux à Gunzgen.

Certification ISO 9001:2000, IFS et BRC.

 

2003

Transformation de la coopérative EG-Confiseur en Patiswiss SA, restructuration.

2001

Instauration d'un système de gestion d'entrepôt électronique avec préparation de commandes par radio.

1999

Extension du canal de distribution export.

1998

Mise en service du système de surveillance de la production HACCP.

1996

Introduction du système informatique SAP R/3.

1994

Extension de la gamme non alimentaire avec équipements.

1988

Agrandissement du bâtiment administratif à Bâle,
Inauguration du Centre Confiseur à Gunzgen.

 

1986

Nouvelles installations pour la production de fondant et de pâte d’amande ; tapis roulant pour croquant.

 

1985

Laboratoire expérimental pour les produits semi-finis EG-Confiseur.

1984

Achat d'un autre terrain à Gunzgen.

1982

Ouverture de la nouvelle centrale de distribution à Gunzgen.

1974

Transfert de l’activité expédition de Bâle à Gunzgen.

 

1972

Mise en service de 2 camions propriété d’EG-Confiseur ; livraison par conteneurs roulants.

1971

Première participation à la FBK (foire spécialisée suisse en matériel de boulangerie, pâtisserie et confiserie) à Spreitenbach.

1970

Première installation électronique de traitement des données.

 

1966

Suppression des prix de vente imposés pour les articles de marque

1964

Emménagement dans les nouveaux locaux de fabrication, Auf dem Wolf, à Bâle.

1962

Extension de la fabrication propre EG-Confiseur.

 

1957

EG-Confiseur se trouve dans ses propres locaux : Auf dem Wolf 20, Bâle.

1931

Début de la fabrication de poudre de crème et de poudre à lever.

1926

Troisième siège social: Margarethenstrasse 89, Bâle.

1917

Deuxième siège social: Frobenstrasse 40, Bâle.

 

1907

Mise en place du service de décompte.

 

1905

Fondation d’EG-Confiseur, centrale d'achats de l'Union Suisse des Patrons Pâtissiers-Confiseurs par 99 membres à la Safranzunft, Bâle.

Premier siège social : Leonhardstrasse 18, Bâle.

1 de 10